Accueil de nos amis de Pegnitz à l’Ascension 2017

Pour accueillir dignement nos amis de Pegnitz du 25 au 28 mai 2017, nous avons une fois encore déployé beaucoup d’énergie et d’inventivité grâce au bénévolat de nos adhérents et avec le renfort de Calibeurdaine.

Nous avons reçu 86 Pegnitzois cette année

Les Pegnitzois étaient 86 cette année à venir nous visiter, soit par bus soit en voitures individuelles. Saluons parmi eux la présence de l’Harmonie de Pegnitz (Jugendbergmannskapelle), qui a participé à notre spectacle du samedi soir. Notons que sur ce total de 86, 37 étaient des jeunes de 11 à 24 ans.

Accueillis comme c’est la tradition le jeudi à l ’Hôtel de Ville de Guyancourt par Madame le Maire, Marie-Christine Letarnec, nos invités se sont rendus dans leur familles d’accueil. Pour les nouvelles familles adhérentes, c’était là leur première expérience.

Deux groupes de visites étaient prévus le vendredi en journée. Certains ont parcouru en bus Saint-Quentin-en-Yvelines sur le thème « Du village à la Ville Nouvelle » puis ont visité tour à tour le Golf National et le Vélodrome.

D’autres ont eu droit à une croisière sur le Canal Saint-Martin puis une visite de la Cité des Sciences et du Planétarium. Tous, enfin se sont retrouvés le soir avec leurs familles d’accueil à l’auditorium de l’Ecole de Musique pour un concert « Pink Floyd » concocté par un ensemble instrumental composé d’élèves de l’Ecole. Un franc succès pour clore une journée réussie.

 

Le spectacle de la soirée festive a été préparé par une troupe d’artistes amateurs et bénévoles

Après une journée du samedi passée en famille, invités allemands et familles françaises ont rejoint le Pavillon Waldeck Rousseau pour la traditionnelle soirée festive. Cette soirée était animée par un spectacle, « l’Etoile brisée », préparée depuis des mois par une troupe d’artistes amateurs et bénévoles. Tout avait été mis en œuvre pour offrir à nos amis un spectacle de qualité : écriture d’un scénario original, travail sur la scénographie, des ateliers Chant, Danse, Musique, Costumes et décors, la régie son et image, les acteurs amateurs et les renforts extérieurs… Un immense travail collectif, un peu fou certainement, réalisé parfois dans des conditions acrobatiques, mais dont le résultat a dépassé nos espérances. Un magnifique spectacle pour chanter l’amitié et la solidarité entre les peuples et plus particulièrement celles qui nous lient à nos villes jumelles. Un magnifique souvenir également pour tous les participants à cette soirée qui restera gravé dans nos mémoires.

Des remerciements de Pegnitz.

Nous publions ce dessous le discours de Werner, le responsable du Jumelage pour Pegnitz, pour nous remercier de notre hospitalité, bien entendu avec son autorisation,

En ce temps où les partis d’extrême droite et le populisme gagnent de plus en plus de terrain et où l’on trouve de plus en plus souvent le repli sur soi-même, l’isolement, l’égoïsme – alors qu’il faudrait plus de compréhension et de coopération, il est d’autant plus important de trouver de bons exemples de bonne entente, de liens étroits, d’amitié cordiale. Nous constatons avec beaucoup de reconnaissance que malgré tout, cela existe encore !

Quand les politiques ne s’entendent plus, quand il y a des malentendus, des divergences d’opinion, lorsque les réunions de nos chefs de gouvernement se terminent mal comme celle de Taormina il y a quelques jours, il est d’autant plus important que les CITOYENS, hommes et femmes, ne se laissent pas décourager mais poursuivent avec acharnement le grand but de la compréhension mutuelle, de l’amitié, de l’harmonie entre nos peuples.

La rencontre amicale de ce week-end dernier entre citoyens Guyancourtois et Pegnitzois a prouvé, une fois de plus, que cela est possible.

Nous avons fêté notre jumelage ensemble, jumelage qui dure depuis 28 ans sans jamais s’affaiblir. Nos amis français ont été, une fois de plus, des hôtes pleins de sollicitude qui nous ont gâtés, qui ont tout fait pour que notre séjour soit aussi agréable que possible, de sorte que nous tous en gardions un souvenir excellent.

Le point culminant a été, comme d’habitude, la grande soirée amicale du samedi. Nos amis nous avaient préparé non seulement un buffet avec des spécialités délicieuses mais un spectacle qui nous a profondément touchés.

Avec beaucoup de souci du moindre détail et un investissement incroyable en temps et en effort ils nous ont offert une présentation de théâtre, de musique et de danse qui avait pour thème la bataille entre les démons noirs de l’obscurité visant à nous séparer et les hommes de bonne volonté à la recherche de la lumière, de l’amitié et de l’esprit de coopération entre les peuples. Le forgeron habile au milieu de la scène travaillait à grand coups de marteau pour réanimer l’étoile dorée qui avait perdu beaucoup de sa splendeur et de sa force magique alors que le peuple autour de lui dansait et les musiciens jouaient jusqu’à ce qu’à la fin cette étoile ait regagné sa splendeur initiale.

Les rapports avec a situation politique actuelle était clairs : L’étoile, c’était l’idée d’une Europe unie en laquelle nous avions placé tant d’espoir et qui avait perdu, hélas, beaucoup de son lustre.

Mais la bonne volonté, la musique et les danses l’ont emporté. L’étoile a été remise dans la stèle et a brillé comme aux premiers temps.

Et nous tous, Français, Allemands ainsi que les représentants de notre seconde ville-soeur, Slany (République tchèque) nous avons pu chanter à l’unisson et à haute voix l’hymne européen, accompagnés de la Fanfare excellente de Pegnitz (presque tous des jeunes !).

Merci, les amis ! Cette rencontre restera inoubliable.

 

Ce contenu a été publié dans CR de CA, évenement, Guyancourt, Pegnitz, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.